Boutique éphémère et succès monumental pour le Repaire des Sorciers

Avec le Repaire des Sorciers, Carmila est parvenu à convaincre une enseigne de centre-ville dotée de deux adresses, d’intégrer le centre commercial Carrefour Labège 2, en périphérie de Toulouse. Condensé de l’univers d’Harry Potter, ce magasin éphémère par Carmila pourrait être le point de départ d’une notoriété beaucoup plus vaste.

HarryPotter_Boutique

Un buzz détonnant dans le Sud-Ouest

Passer du statut de boutique confidentielle à celui d’enseigne de plus grande envergure : cela pourrait bien être le destin du Repaire des Sorciers, et cela, en partie grâce à Carmila. Inaugurée dans le centre-ville de Bayonne à la fin 2018, le Repaire des Sorciers fait la part belle à l’univers d’Harry Potter, avec plus de 1 500 références entièrement dédiés au sorcier de Poudlard. Un peu avant son ouverture, le gérant du magasin Philippe Montaulieu, qui a eu l’idée de ce concept avec toute sa famille, se contente de mettre en ligne une page Facebook présentant le futur espace de vente. Rapidement, il comprend qu’une forte demande existe de la part de la communauté de fans du personnage créé par J.K Rowling : « En quelques jours notre page Facebook a totalisé plus de 200 000 vues, et à l’ouverture, plus de 1 500 fans sont passés dans la magasin », explique-t-il. Bayonne, Pau, Toulouse…

Les aficionados d’Harry Potter ont parfois parcouru jusqu’à 300 kilomètres pour s’offrir une baguette de sorcier ! Sur Facebook, l’engouement est tel que les fans demandent rapidement l’ouverture d’un autre point de vente. Conscient du potentiel commercial, Philippe Montaulieu jette son dévolu sur la ville de Pau, et ouvre un second magasin d’une surface de 130 m².

Le 29 mars 2019, la boutique ouvre et la réussite est au rendez-vous. Après les nombreuses visites de clients, les médias locaux évoquent dans leurs colonnes ce succès inattendu. Informées de cette réussite peu commune, les équipes Boutiques éphémères de Carmila entrent en contact avec Philippe Montaulieu, pour lui proposer de tester son concept en centre commercial. Séduit par un accompagnement sur-mesure et la simplicité du process d’implantation proposée par la société de centre commerciaux, le gérant est tenté par cette aventure.

Avancer main dans la main

« Faire partie d’un centre commercial était quelque chose de nouveau pour M. Montaulieu, constate Christina Kerouedan, directrice des boutiques éphémères chez Carmila. Au départ, nous avons à cœur de bien comprendre le type de surfaces sur lesquelles peuvent se développer les enseignes. Ainsi, nous lui avons proposé une liste d’emplacements disponibles en phase avec ce type de commerce ».  Très vite, un local situé dans le centre commercial de Carrefour Labège 2, à Toulouse, se démarque.

Philippe Montaulieu le sait, de nombreux fans toulousains réclament l’ouverture d’une boutique au sein de la ville rose, laissant présager d’un potentiel de clientèle à exploiter. Par ailleurs, Carmila souligne le fait que l’emplacement est un ancien point de vente André, « ce qui implique une mise en conformité moins complexe avec le plan d’aménagement existant, indique Christina Kerouedan. cela évite de déposer un dossier en Mairie afin de valider d’éventuels aménagements. Un gain de temps considérable pour une boutique éphémère, puisque le délai d’instruction est d’environ quatre mois ».

Boutique Harry Potter

La magie opère à Labège 2

Un bail dérogatoire d’une année – renouvelable trois ans – est alors signé entre les deux parties. Le 11 mai, une inauguration en grande pompe est organisée dans le centre commercial Labège 2. Au programme : immersion totale dans l’univers du jeune sorcier. Les visiteurs peuvent se faire photographier sur la voie 9 ¾, déguster des boissons de sorcier et prendre part à la chasse au trésor organisée par les équipes de Carmila.

Et on peut dire que la magie opère, puisque la boutique ne désemplit pas de la journée, les visiteurs devant attendre plus de trente minute pour pénétrer dans l’antre du sorcier. Plus de 2500 visiteurs, qui ont parcouru parfois plus de 100 kilomètres, se sont succédés pour découvrir ce concept inédit !

Suite à ce succès, Carmila ne compte pas laisser seul son nouveau porte-étendard éphémère de la culture Harry Potter. La société l’accompagnera notamment dans le cadre de sa communication via la gestion des relations presse locales et, si besoin, de sa page Facebook.

La prochaine étape ? Engager des discussions avec le patron du Repaire des Sorciers pour un éventuel déploiement plus large de l’enseigne, en visant pourquoi pas une échelle nationale, Carmila en a l’envie, mais aussi les moyens, les outils et les emplacements pour transformer une petite boutique au départ confidentielle, en enseigne connue dans toute la France. La magie d’une foncière en somme.


À lire aussi
 

A l’approche des Fêtes, les galeries marchandes des centres commerciaux Carrefour commencent à se parer...
 

En 2018, Carmila a fait jouer plus de 800 000 clients sur les bornes interactives...
2 min | #experience
 

Devenu un lieu de vie à part entière, le centre commercial permet également aux marques...