Améliorer ses performances commerciales grâce aux données mobiles

En agrégeant des millions de données de géolocalisation, Vectaury permet d’élaborer des profils de clientèle très précis sur chaque géographie commerciale. Une technologie pointue qui a notamment fait ses preuves lors de l’extension d’un centre commercial Carrefour en région parisienne. Explications.

Vectaury_carmila

Des millions de mobinautes ciblés

Depuis 2014, Vectaury s’est spécialisé dans la génération de trafic en magasin, et a notamment développé une expertise particulière sur le mobile. Cette start-up française a peu à peu affiné ses solutions pour élaborer diverses mécaniques de drive-to-store permettant d’augmenter le trafic physique, grâce notamment à une connaissance poussée des clients et de son environnement concurrentiel.

Son secret ? Une technologie propriétaire qui permet de collecter des données anonymes au sein d’applications mobiles partenaires (application météo, recherche de stations essence, éditeurs de presse, etc), telles que les coordonnées de géolocalisation et de navigation dans un objectif précis : déterminer des profils et personae.

« Avec les informations dont nous disposons, nous sommes capables de calculer de nouvelles données telles que la vitesse de déplacement d’un individu au sein d’une zone, le temps qu’il y passe, l’endroit où il réside, ses centres d’intérêts, et ainsi, nous pouvons probabiliser la catégorie socio-professionnelle à laquelle il appartient », explique Benjamin Palcy, head of sales analytics chez Vectaury.

Aujourd’hui, l’entreprise revendique être en capacité de toucher plus de 14 millions de profils qualifiés en France. En outre, grâce à ses partenariats noués avec une trentaine d’applications, Vectaury dispose d’un important panel de mobinautes, suffisamment représentatif pour réaliser ses prestations d’étude et de mesure.

Approfondir sa connaissance de la zone de chalandise

Dans le cadre de l’accompagnement d’un projet d’extension de centre commercial développé par Carmila, Vectaury représentait l’opportunité de valider certains acquis de sa connaissance client mais surtout, de l’affiner encore bien davantage. Une connaissance partagée avec les enseignes susceptibles de s’installer au sein du centre commercial. En effet, grâce à la géolocalisation des mobinautes réalisée par Vectaury, les équipes de Carmila ont ainsi pu approfondir leur connaissance des zones de chalandise, primaire, secondaire et tertiaire.

Une manière efficace de connaître la proportion de ses clients dits exclusifs, de ceux qui sont mixtes ou, a contrario, les non-clients de cette zone d’étude. « Dans l’étude de nouvelles implantations au sein de nos projets d’extension de centre commercial, certaines enseignes s’interrogent sur une éventuelle cannibalisation des ventes d’un magasin d’une zone proche. Avec Vectaury, nous pouvons prouver avec les chiffres si ce risque est réél ou pas. » souligne Caroline Bauer, chargée d’étude marketing chez Carmila.

Optimiser ses actions de recrutement de clientèle

En outre, cette technologie permet d’identifier avec précision à quel endroit se trouve la zone de bascule, autrement dit, la localisation exacte où Vectaury constate des acheteurs majoritairement indécis : ils font leurs achats autant dans le centre commercial qu’ailleurs. Une information capitale pour mener des actions de recrutement de clientèle dans des zones stratégiques.

Enfin, cerise sur le gâteau, l’équipe chargée de la promotion du projet d’extension peut démontrer aux élus locaux que la création de nouveaux commerces ne représente pas nécessairement une menace pour les commerces de centre ville ; au contraire, celle-ci peut générer une attractivité complémentaire et limiter l’évasion commerciale. Preuve que, utilisées à bon escient, les données peuvent servir des intérêts différents et participer au dynamisme des territoires.

À lire aussi
 

Les pages Google My Business apparaissent en priorité dans les recherches Google. Mieux, en 2019,...
2 min | #marketing
 

De Google à Waze, Partoo aide les points de vente à remonter dans les résultats...
3 min | #digital
 

Quel est le meilleur niveau pour gérer la satisfaction et la relation client ? Pour...
3 min | #digital