Comment rendre son point de vente visible sur internet

De Google à Waze, Partoo aide les points de vente à remonter dans les résultats de recherche en ligne. Une solution de référencement local d’une efficacité drive-to-store redoutable, comme l’explique Patrice Barbesier, Head of Marketing de cette start-up experte de la mise en avant sur internet.

Patrice Barbesier, Head of Marketing – PARTOO

De l’importance du référencement local

Pour faire venir d’éventuels clients en magasin, il faut déjà qu’ils puissent vous trouver. Et de préférence, partout. Globalement, outre les moteurs de recherche comme Google, les plateformes tierces comme les réseaux sociaux (Facebook, Foursquare…), les annuaires (Pages Jaunes, 118 000, La Poste) et les GPS (Waze, Tomtom, Apple Plan) « génèrent jusqu’à 7 fois de contacts que le simple site Web d’une enseigne », insiste Patrice Barbesier, Head of Marketing de Partoo.

A titre d’exemple, les fiches Google My Business des 60 magasins Aigle de France génèrent 10 millions d’affichage par an. En moyenne, un profil d’établissement sur Google My Business bien rempli est consulté des milliers voire des dizaines de milliers de fois par semaine. C’est considérable, car chaque clic sur « demander l’itinéraire » se traduit en général par une visite physique en magasin (a fortiori sur Waze quand un client est déjà dans sa voiture !)

Bien gérer ses informations sur les annuaires de confiance a un autre avantage : « il permet d’améliorer le référencement naturel global de la fiche Google My Business sur les recherches indirectes, comme ‘magasin+vêtement’ » note Patrice Barbesier, « par exemple, en gérant mieux les catégories dans lesquelles ont inscrit son enseigne. »

De même, être présent sur chaque annuaire ou site de confiance crédibilise l’enseigne aux yeux de Google, tout comme la cohérence des informations données sur les différentes plateformes. « C’est ce qu’on appelle le NAPC, Name Address, Phone Consistency. L’uniformité des informations pratiques est valorisée par les algorithmes de Google », confirme Patrice. Dans le cas d’Aigle, la mise en conformité de chaque fiche s’est traduite par une augmentation de 89 % du nombre d’affichages des fiches des magasins sur les recherches indirectes.

Partoo, un facilitateur de référencement

Si gérer ses informations pratiques en ligne peut s’avérer fastidieux, Partoo se présente comme un facilitateur de référencement local. Sa solution, accessible en SaaS, permet de modifier quasi instantanément les informations sur les différentes plateformes tierces : horaires, catégories, photos…

Pour un magasin unique, comme pour l’ensemble d’un réseau en cas d’enseigne nationale. « En cas de rebranding, nous pouvons ainsi modifier les logos sur des centaines de fiches. Ce fut le cas pour Lapeyre notamment.», explique Patrice Barbesier. « Quand Burger King a racheté Quick, il a fallu changer des centaines de fiches Quick en Burger King sans effort ».

Dans le même temps, les modifications ponctuelles d’horaires pour les grands temps forts de la saison (Noël et jours fériés notamment) sont automatiquement répercutées. Bon à savoir : chaque commerçant peut facilement gérer et modifier ses informations.

Autre qualité de Partoo ? La possibilité d’activer les « Google Post » : cette fonctionnalité permet à un commerçant de publier annonces ou promotions sur des événements et produits directement dans la recherche Google ou sur Google Maps. Un vrai accélérateur de promotion locale !

Une efficacité web-to-store redoutable

Partoo permet réellement d’améliorer la visibilité de ses informations pratiques, tout comme l’expérience client, avec des résultats impressionnants entièrement mesurables et traçables. Entre 2017 et 2018, grâce à Partoo, les vues des fiches My Google Business des centres commerciaux Carrefour gérés par Carmila ont augmenté de 137 %, tandis que les demandes d’itinéraire ont monté de 119 %.

Même tendance pour les Instituts de beauté Guinot Mary Cohr. « Quatre fois plus d’appels téléphoniques ont été enregistrés entre 2017 et 2018, avec 4 fois plus de visites sur le site internet et 6 fois plus de demandes d’itinéraires, c’est considérable », constate Patrice Barbesier. Alors, vous aussi, vous voulez reprendre le contrôle sur les informations qui vous concernent ?

À lire aussi
 

Positionné sur le marché du soin et du bien-être 100 % masculin, La Barbe de...
 

Quel est le meilleur niveau pour gérer la satisfaction et la relation client ? Pour...
3 min | #digital
 

Carmila a testé cette année au centre commercial Nice-Lingostière une solution innovante de recrutement digital au service de...