Les Bagoo, ou comment Carmila enrichit le parcours client en centre commercial grâce au gaming digital

De plus en plus exigeants, les consommateurs veulent vivre des expériences uniques en centre commercial comme en magasin. Pour valoriser le parcours d’achat en galerie, Carmila a conçu une chasse au trésor en réalité augmentée, activable sur l’application dédiée des centres. Marion Guicheteau, chef de projet marketing, présente ce dispositif retailtainment innovant, parfaitement intégré à la stratégie digitale globale de Carmila.

Bagoo Carmila

Comment se présente le dispositif « les Bagoo » ? 

Il s’agit de 4 mini-jeux directement intégrés à l’application mobile dédiée des centres commerciaux Carrefour, “Mon centre & moi”. Les visiteurs du centre sont invités à débusquer de petits personnages en réalité augmentée, au cœur du centre commercial. Pour les capturer, les clients doivent scanner des QR codes imprimés sur plusieurs PLV disséminés dans les galeries. S’ils les réunissent tous, ils sont inscrits d’office à des jeux concours dotés de lots attractifs : places pour Disney, le zoo de Beauval ou le parc Marineland… L’opération est accessible à tous, grâce au wifi gratuit disponible partout dans le centre. Actuellement, cette opération est testée dans 4 centres commerciaux Carrefour, à Nevers Marzy, Douai Flers, Grand Vitrolles et Montesson. Avec de premiers résultats positifs : au centre de Douai Flers, nous avons ainsi enregistré plus de 150 participations en un seul samedi. Courant 2019, l’opération sera ensuite massivement déployée sur le reste de notre réseau.

Bagoo Carmila

Dans quelle stratégie globale inscrivez-vous ce dispositif de gaming inédit ?

L’idée est d’enrichir le parcours client en centre commercial par le biais du digital gaming. Cette expérience omnicanale inédite répond aux attentes de plus de 60 % des Français qui souhaitent pouvoir « faire autre chose qu’acheter en magasin ». Miser ainsi sur l’expérientiel permet de sortir d’une simple logique « courses alimentaires » en hypermarché ou de « shopping » en galerie.  L’objectif est d’établir un lien durable avec les visiteurs du centre, de les divertir et les fidéliser grâce à la transformation des lieux de passage en lieux de vie. Avec le gaming, les enfants deviennent prescripteurs de revisite pour les parents.

Du point de vue des commerçants, quel est l’intérêt des Bagoo ?

L’opération valorise le centre commercial, augmente le trafic en galerie et donc fait croître le chiffre d’affaires des enseignes. Les clients sont plus engagés. Ce dispositif offre de la visibilité aux enseignes. La chasse aux Bagoo permet de faire sortir leurs clients de leurs habitudes, de leur faire découvrir des parties du centre commercial où ils n’iraient pas forcément. Les commerçants comparent les Bagoo à Pokemon Go pour l’expliquer aux curieux. Cela contribue à redéfinir le parcours client en galerie, les Bagoo proposent des arrêts autour de lieux stratégiques, ou animent des zones plus « froides » de la galerie. En parallèle de cette exposition physique, les indices cachés sur les réseaux sociaux contribuent à faire connaître ou à rappeler la présence des enseignes aux consommateurs. Enfin, en amont, la conception permet de susciter l’engagement des commerçants : ils sont associés par la direction du centre à la création des nouveaux itinéraires de « chasse » ou à la définition des lots. Une séance de brainstorming qu’ils apprécient particulièrement, car cela fait vivre le centre dans sa globalité. 

Bagoo Smartphone Carmila

Comment cette opération s’intègre-t-elle dans l’écosystème digital global développé par Carmila ?

Chaque centre dispose d’un site web, d’une application mobile et d’une page Facebook. Le jeu gagne en visibilité sur l’application grâce à une communication efficace sur le site et les réseaux sociaux. Sans parler des clients qui relaient spontanément leurs « succès » ou leurs cadeaux, ce qui contribue à une générer une viralité naturelle autour du centre.

Quelles sont selon vous les tendances efficaces du retailtainment en centre commercial ?

70 % des 18-34 ans souhaitent vivre des expériences plus riches ou plus intéressantes en magasin : si le retailtainment n’est pas une nouveauté, les évolutions techniques repoussent toujours plus loin les capacités de valoriser et d’enrichir le parcours client. Ce qui marche bien ? La promesse de sensations fortes, comme les flyzone, les simulateurs de vol, les casques de réalité virtuelle… Mais plus généralement, nous créons également des espaces scénographiés dans nos centres pour offrir les meilleures expériences à nos clients : bibliothèques participatives pour toute la famille, zones dédiées à des ateliers intergénérationnels, aménagements bien-être. Côté commercialisation, les magasins éphémères se développent de plus en plus. Comme le rappelait ici-même Christina Kerouedan, directrice de l’activité pop-up store de Carmila, « le pop-up store est une solution naturelle dans la création d’un parcours cross canal efficace. » Toutes ces actions, coordonnées, créent une expérience unique et inoubliable pour le consommateur.

À lire aussi

 
Depuis le 26 avril 2018, le centre commercial Carrefour de Douai-Flers héberge une nouvelle locomotive :...
3 min | #SuccessStory
 
En février dernier, la bijouterie Cléor a célébré la Saint-Valentin via une opération d’envergure dans...
5 min | #SuccessStory
 
Les soirées VIP renouvellent en profondeur l’expérience client en centre commercial. Pour les enseignes, c’est...