Les news du Smart Shopping par Carmila Les news du Smart Shopping par Carmila
Les news du Smart Shopping est un media conçu par Carmila pour les retailers.
Décryptages, tendances, dernières innovations digitales, conseils d'experts et initiatives locales : retrouvez toutes les bonnes pratiques marketing au service de la performance des points de ventes.
Les news du Smart Shopping est un media conçu par Carmila pour les retailers. Décryptages, tendances, dernières innovations digitales, conseils d'experts et initiatives locales : retrouvez toutes les bonnes pratiques marketing au service de la performance des points de ventes.

Les Jouets Français : « Nous voulons remettre de l’humain au cœur du commerce »

Le 1er décembre, le site de vente en ligne Les Jouets Français, a ouvert une boutique dans le centre commercial Carrefour Orange Le Coudoulet (Vaucluse). À contre-courant d’une tendance qui voudrait digitaliser les enseignes, Paméla Magotte-Hassler, la fondatrice de l’enseigne, croit profondément au développement des points de vente physiques. Elle explique son choix.

Pamela Magotte Les Jouets Français

Pouvez-vous nous parler des Jouets Français ?

Les Jouets Français est un site de vente en ligne sur lequel nous proposons des jeux et jouets de plusieurs marques tous produits en France.

Dans un premier temps, nous avons fait le choix de n’être présents qu’en ligne pour nous affranchir de la saisonnalité des ventes (avec un gros pic au mois de décembre). Assez rapidement, nous avons réalisé que le canal digital ne permettait pas de mettre suffisamment en valeur la qualité de notre concept, et l’éthique portée par ces jouets. C’est pour cette raison que nous nous sommes rapidement interrogés sur la pertinence d’ouvrir notre première boutique physique.

Vous avez donc franchi le pas et décidé d’ouvrir un premier point de vente…

Exactement. Nous avons surtout décidé de remettre de l’humain au cœur du commerce. En interrogeant les familles sur la répartition de leur budget, nous nous sommes rendu compte que parmi les postes de dépense les plus élevés, il y avait les loisirs. Nous devions donc conjuguer notre proposition de jouets éthiques et locaux, avec leur volonté de trouver des « expériences loisirs ».

C’est pourquoi nous avons ouvert la boutique de Saint-Mitre-les-Remparts, dans les Bouches-du-Rhône, qui combine une partie boutique et une partie atelier pour les enfants. Tout l’intérêt est de proposer une véritable expérience. Et c’est également pour cela que nous ouvrons aujourd’hui un second point de vente, cette fois en centre commercial, à Orange Le Coudoulet. Cela va non seulement nous permettre de toucher un public qui n’aurait jamais entendu parler de nous autrement, mais également de profiter d’un flux de clients bien plus important. Le nombre de clients qui passe en une journée dans le centre est équivalent à la fréquentation annuelle de notre boutique de Saint-Mitre-les-Remparts ! 

Quelle est la particularité de l’expérience que vous proposez ?

Notre concept est simple : nous proposons des activités à la fois éducatives et ludiques, dont l’objectif est d’améliorer la culture générale des enfants de 4 à 12 ans. Sans avoir l’impression d’être à l’école, évidemment. Nous organisons ainsi des ateliers scientifiques, culturels ou créatifs d’une à deux heures, en fonction de l’âge et de la thématique.

Actuellement, celui qui fonctionne le mieux est notre atelier « enquête policière ». Le scénario ? Le suspect a croqué dans une banane, et laissé son ADN. Cela nous donne donc l’opportunité d’expliquer ce qu’est l’ADN, et les enfants doivent comparer différentes séquences pour le retrouver. Tous nos ateliers plaisent beaucoup : certaines personnes parcourent plus de 100 km pour y assister !

En centre commercial, le temps est plus court. Nous avons donc adapté nos ateliers pour qu’ils durent une trentaine de minutes. Nous sommes impatients de confronter notre concept à ce nouveau public.

Boutique Les Jouets Français

Pourquoi tenez-vous à cette complémentarité entre le commerce physique et digital ?

Je pense qu’il est essentiel de proposer les deux en parallèle. Grâce à notre site internet, nous pouvons développer notre notoriété en ligne et communiquer de manière nationale. Cela nous permet notamment de répondre à une demande croissante des Français pour des jouets locaux et éthiques, qu’ils ne trouvent pas forcément dans leurs commerces de proximité. Par ailleurs, cela nous a permis de compenser la perte de chiffre d’affaires de la boutique de Saint-Mitre-les-Remparts due au premier confinement plus sereinement, grâce à une croissance des ventes de 400 % en mars dernier !

De l’autre côté, nous ne pourrions pas nous passer de nos boutiques physiques. Grâce à elles, nous maintenons le lien, essentiel, avec nos clients, et faisons vivre notre concept. De plus, elles nous permettent d’adapter nos activités aux échanges que nous avons avec nos clients. Nous avons par exemple créé des ateliers de cuisine de toute pièce suite à des conversations que nous avons eues avec des parents. Aujourd’hui, nous espérons pouvoir faire grandir notre concept, et continuer de partager notre vision avec les petits comme les grands.

Qu’attendez-vous des prochains mois ?

Tout d’abord, la réussite de notre boutique dans le centre commercial Carrefour Orange Le Coudoulet ! Nous y avons mis beaucoup d’énergie, et espérons que les résultats seront au rendez-vous, pour combler les mois de fermeture de notre première boutique. Mais nous sommes plutôt confiants. Nous travaillons en collaboration avec la directrice du centre, qui nous fait bénéficier de toute son expertise en matière de communication. Nous aurons des hôtesses pour informer de l’ouverture de la boutique, des distributions de goodies, et serons mêmes relayés dans les différentes communications du centre commercial : de quoi créer une belle animation.

Ensuite, nous voulons continuer à ouvrir de nouvelles boutiques. Dans l’idéal, entre trois et quatre boutiques par an. Il va falloir nous structurer pour proposer un concept aussi fort partout où nous allons… Mais j’y crois !

À lire aussi
 

Alors que le gouvernement a annoncé une réouverture potentielle des commerces et terrasses de restaurants...
 

Depuis le 3 octobre, le centre commercial Labège 2 de Toulouse accueille le concept-store Marquette....
 

Pas moins de 10 millions de tonnes : c'est, selon l’Ademe, ce que représentent chaque...