Les news du Smart Shopping par Carmila Les news du Smart Shopping par Carmila
Les news du Smart Shopping est un media conçu par Carmila pour les retailers.
Décryptages, tendances, dernières innovations digitales, conseils d'experts et initiatives locales : retrouvez toutes les bonnes pratiques marketing au service de la performance des points de ventes.
Les news du Smart Shopping est un media conçu par Carmila pour les retailers. Décryptages, tendances, dernières innovations digitales, conseils d'experts et initiatives locales : retrouvez toutes les bonnes pratiques marketing au service de la performance des points de ventes.

Vertuo : quand le centre commercial renforce l’offre de soins

Loin de se réduire à la seule dimension commerciale, les centres commerciaux s’affirment de plus en plus comme de véritables lieux de vie. Pour nombre de Français, ils constituent l’accès le plus immédiat à une large offre de services, dans le domaine des loisirs ou du sport, mais aussi de la santé. Les cabinets de santé dentaire Vertuo en sont le parfait exemple. Alexandre Barillet, l’un de ses co-fondateurs, nous parle de sa volonté d’offrir un meilleur accès à la santé grâce à des centres dentaires premium.

Alexandre_Barillet_Vertuo

Comment est né le projet Vertuo ?

Le projet est né de la conjonction de deux facteurs. D’une part, le souhait de Carmila de renforcer son rôle d’acteur de proximité et du quotidien en apportant plus de services dans ses centres commerciaux. Et quand on parle de services, la santé apparaît comme une évidence, d’autant plus qu’elle est déjà présente en centre commercial via les pharmacies, les opticiens ou les commerces santé/bien-être. Et d’autre part, d’un constat que nous avons fait : les Français ont besoin de centres de santé accessibles, professionnels, conviviaux, qui manquent aux territoires. En charge du développement des nouvelles activités chez Carmila, après avoir travaillé dans des groupes internationaux de produits de grande consommation, j’ai décidé de bâtir une offre de centres de santé dentaires pour répondre à ces enjeux. Avec mon associé, nous nous sommes rapprochés d’un chirurgien-dentiste de renom, avec l’ambition de créer une parfaite cohérence entre les dimensions entrepreneuriale et médicale. C’est ainsi que sont nés les centres dentaires Vertuo.

Quel est le concept ?

L’idée est de placer les chirurgiens-dentistes dans des conditions d’exercice optimales : nous leur fournissons des locaux équipés avec les meilleures technologies (technologie 3D, implants et prothèses de haute qualité, imagerie médicale de pointe…).
Bénéficier du support financier du co-actionnaire Carmila pour déployer le concept sur un maximum de centres nous a permis de bâtir des partenariats durables avec plusieurs parties prenantes importantes (fournisseurs, banques, prestataires…).

Nous avons parallèlement une ambition éthique et morale, qui s’applique d’abord au traitement : la dentisterie minimalement invasive, baser la pratique odontologique sur la preuve scientifique, mettre en œuvre une approche globale traitant l’ensemble de la personne plutôt que des seules dents, etc.
Un troisième axe consiste à organiser régulièrement des formations de qualité, sur des sujets cliniques, en mobilisant tous les outils nécessaires (Intranet sécurisé fourni, articles scientifiques, vidéos, webinaires…).

Il faut rappeler que nous sommes soumis à des règles déontologiques strictes : nous n’avons pas le droit de faire de publicité. Nous sommes convaincus que notre succès dépendra uniquement de la qualité de nos prestations. Ainsi, nous nous démarquons clairement des centres low cost. Pour autant, notre ambition reste de proposer au patient un univers accessible et agréable, sans l’infantiliser, ni le submerger d’informations ultra-techniques.

Vous souhaitez changer la perception des dentistes ?

Principalement deux peurs sont associées aux dentistes. La première tient à la crainte de la douleur. Tout a donc été pensé en amont pour les rassurer, le personnel est sélectionné pour sa bienveillance et sensibilisé à la peur ressentie par un certain nombre de patients. De même, l’expérience proposée bénéficie d’un concept architectural pensé pour rassurer : courbes rondes, choix des matériaux et des couleurs, fragrance imaginée avec une olfacto-thérapeute pour favoriser la détente….

La seconde peur tient au prix : c’est la raison pour laquelle tous nos centres sont conventionnés secteur 1 avec le tiers payant intégral. C’est la qualité à prix accessible.

Pourquoi avoir décidé de n’être présent qu’en centre commercial ? Y avait-il un manque sur l’offre de services médicaux en zone péri-urbaine ?

Clairement ! Chaque projet d’ouverture que nous déposons auprès de l’ARS (Agence Régionale de Santé) souligne le manque d’offre sanitaire sur la zone concernée. Il est essentiel pour nous de donner un meilleur accès au soin à tous. Or, à l’exception peut-être des aéroports, les centres commerciaux sont les lieux qui appliquent les normes de sécurité et d’accessibilité les plus strictes. De même, un centre commercial, c’est généralement plus de 1 500 places de parking gratuites, avec, à proximité immédiate, un réseau de transports en commun, des accès routiers, etc.  Ce sont des facilités plébiscitées par les patients.

Quels sont vos projets pour l’avenir ?

Nous espérons avoir ouvert une vingtaine de sites d’ici fin 2022 et même une cinquantaine d’ici à 2025. Autant dire que le rythme s’annonce intense !

À lire aussi
 

Depuis le début de la crise sanitaire, les attentes des consommateurs évoluent de plus en...
 

Avec Baya, Hortense Bourgois et Agnès Gardelle ont souhaité ouvrir l’univers du yoga à tous...
 

En France, Google concentre plus de 90 % des recherches faites par les internautes1. Pour...